Ce site utilise des témoins. · Qu’est-ce qu’un témoin? J’accepte

Incontinence & soins de la peau

Le vieillissement fragilise notre peau. Les personnes âgées sont donc souvent plus sensibles aux problèmes de peau et la nécessité d’adopter une routine de soins adaptée s’en trouve renforcée. Nous pouvons vous aider à prendre de bonnes habitudes de soins qui vous aideront à garder une peau saine.

Fragilisée, leur peau mérite une attention toute particulière.

La peau est un organe vital qui nous protège tous des agressions extérieures et des infections. Il apparaît donc comme indispensable de connaître les facteurs qui menacent son équilibre afin de garder une peau saine.

Vieillissement

Chez les résidents âgés, le vieillissement de la peau :

  • ralentit la cicatrisation, la peau est aussi plus exposée aux frictions et aux tiraillements;

  • peut causer une dégradation de l’état de la peau et ainsi être à l’origine d’irritations, de démangeaisons, d’infections ou de douleurs;

  • augmente la sensibilité à l’humidité et aux contacts prolongés avec l’urine ou les selles.

Savon et eau

La répétition des toilettes réalisées avec de l’eau et du savon peut également perturber l’intégrité de la peau, limitant ainsi sa capacité à empêcher les infections. Le savon contient des agents nettoyants appelés tensioactifs pouvant causer des irritations s’ils restent au contact de la peau, ce qui peut être le cas même après rinçage.

Incontinence

La peau des personnes souffrant d’incontinence est exposée à une pluralité de menaces, notamment les dermatites associées à l’incontinence et les ulcères de pression.

  • On estime qu’entre 7 et 11 % des résidents incontinents en centres de soins souffrent de dermatite associée à l’incontinence [1].

  • L’incontinence urinaire multiplie aussi par cinq l’incidence des ulcères de pression [2,3].

  • L’incontinence fécale, quant à elle, multiplie l’incidence des ulcères de pression par 20 [1,2].

  • Par ailleurs, les problèmes de peau liés à l’incontinence peuvent avoir de lourdes conséquences sur le bien-être physique et psychique des personnes concernées. [5]

TENA Soins et santé de la peau

La prévention avant tout

Des soins et une prise en charge adaptés peuvent suffire à prévenir ou à limiter ces problèmes de peau. Par exemple, l’incidence des ulcères de pression, dont la prise en charge est particulièrement couteuse, peut être réduite de près de 50 % en adoptant de bonnes habitudes de soin. [6−8]

Le respect de bonnes règles d’hygiène, en particulier par les personnes les plus âgées dont la peau est fragilisée, permet d’éviter les irritations et les infections cutanées. Adopter une routine de soins idéale après chacun des épisodes d’incontinence contribue à prévenir les risques de dermatite associée à l’incontinence. Cette routine doit consister en un nettoyage doux, en l’application d’une lotion hydratante puis en l’utilisation d’une crème barrière ou d’une lotion protectrice, si besoin. [5]

En plus de bienfaits cliniques évidents, le respect d’une bonne hygiène contribue au bien-être des résidents en leur offrant confort et fraîcheur ce qui renforce l’estime de soi, l’indépendance et, de manière plus large, la qualité de vie.

Références :

1.Bliss DZ et al. (2006). Prevalence and correlates of perineal dermatitis in nursing home residents. Nurs Rev, 55, 243−251.
2Department of Health (DOH) (2000). London. 
3Le Lièvre S. (2001). Br J Community Nurse, 6(4), 180−185.
5Bardsley A. (2013). Prevention and management of incontinence-associated dermatitis. Nursing Standard, 27(44), 41−46.
6Gunningberg L, (2004). Risk, prevalence and prevention of pressure ulcers in three Swedish health-care settings, Journal of Wound Care, 13(7), 286−290. 
7.Cole L, (2014). A three-year multiphase pressure ulcer prevalence/incidence study in a regional referral hospital, Ostomy Wound Management, 60(5), 16−26.
8.Lyder CH et al. (2002). A comprehensive program to prevent pressure ulcers in long-term care:exploring costs and outcomes. Ostomy Wound Management, 48, 52−62.